Sortir

L’édition d’hiver de la soirée Ambassad s’annonce bouillante

Après deux éditions d’été réussies dans des Docks Eiffel blindés, la soirée dubstep référence revient en grande pompe le 3 novembre prochain pour neuf heures de son et une programmation démentielle.

En juillet dernier les Docks résonnaient sous les basses de Doctor P, Subtronics et les riffs de guitare endiablés de Sullivan King. La bande de 193 Records décide donc de lancer une version hivernale, qui a le paysage dégagé en cette rentrée, au vu de l’absence d’événements du côté de Chwet, l’autre gros acteur de soirées bass music (Animalz, Splash et Jungle Juice). Pour l’occasion, un line up aux petits oignons a été préparé, avec en tête d’affiche l’anglais BadKlaat de chez Never Say Die. Auteur du titre « Head Crush », il a joué un rôle considérable dans l’évolution du mouvement dubstep selon le patron SKism. Comptez aussi sur PhaseOne chez Disciple Records, qui explose depuis plus d’un an sur la scène avec des productions de folie, dont son EP « Double Up » et des collaborations avec 12th Planet et Dodge & Fuski.

Programmation

Dans la tendance actuelle, le riddim est plus que bien représenté avec une flopée d’artistes qui viennent d’outre-Atlantique. On retrouve des artistes talentueux comme Phiso, INFEKT ou Codd Dubz, qui répondent donc à une attente forte dans ce style. Mais aussi des styles encore plus sombres comme le tear-out avec Mastadon ou le deathstep de Mashok. Enfin, la scène française sera représentée par le Lyonnais Nost dont l’un de ses sons a été joué par Excision lors du festival Lost Lands. Rien que ça !

Vous l’aurez donc compris, le rendez-vous est pris le 3 novembre pour bouger son corps au Dock Eiffel dès 21h. Et il reste encore des places ici pour les retardataires !

Comments
To Top