Sortir

La main sur le coeur à l’Alphapodis festival #2

Et si le 6 et 7 avril, nous « Dansions solidaires » ? A l’Alphapodis Festival, concerts et autres surprises seront réunis afin de soutenir la lutte contre le cancer du sein. Rendez-vous dans un entrepôt mythique à Alençon.

Source : Alphapodis

Un festival qui revient de plus belle

Après une première édition à succès qui toucha fortement son public, mais aussi ses partenaires et artistes, le festival Alphapodis s’établit une seconde fois. 1000 m² dans un entrepôt du site du Groupe SEB/Moulinex seront mis à disposition. Chargé d’histoire, et fondé en 1937 par Jean Mantelet, ce site de Moulinex représente un lieu symbolique pour l’amélioration de la condition de la femme. Un endroit merveilleusement choisi qui mettra en lumière les acteurs qui soutiennent cette lutte.

Toujours dans une démarche humanitaire, l’événement sera divisé en deux parties. L’après-midi, entrée libre dans un village solidaire où divers stands orientés autour de la santé du sein et du cancer seront proposés aux festivaliers. Une manière de prévenir de manière ludique avec différents ateliers et leçons les participants. Un atelier de découverte live permettra aussi aux plus férus de musiques électroniques d’en savoir plus sur la pratique du djing et du producing.

Dans un second temps, concerts de musiques électroniques et hip-hop feront briller de jolis feux l’entrepôt dans une ambiance et univers décoratif inédits.

Nous mettrons à l’honneur une équipe particulièrement déterminée et sensible, qui tient à porter fièrement leur slogan :

Dansons solidaires

Car oui, il est bien possible de faire de la musique électronique et d’autres arts, des moyens de s’exprimer et d’agir pour des causes humanitaires.

Aftermovie de la première édition

https://www.facebook.com/Alphapodis/videos/1613696135372332/

LOFI | Comment avez-vous travaillé votre programmation cette année ?

Cette année, notre programmation est assez éclectique. On est resté sur une programmation électronique en majorité, mais on souhaitait s’ouvrir au hip-hop et 47Ter le permet grandement. Développer un public différent (orienté hip-hop) sur la première partie du festival était pour nous vraiment important. Un début de soirée souvent « délaissé » des festivaliers, à contre-courant on a donc voulu le valoriser. Ensuite pour nous c’était clair : BPM Room pour le « cru » le « local ».

Marina Trench qu’on considère comme notre marraine

Elle a été adorable avec nous lors de la première édition et qui sera accompagnée de Ténéré. On voulait également une techno puissante, dure mais émotionnelle également et les tracks produits par Tim Tama sont tellement comme ça on ne pouvait s’en passer ! Darzack a également toujours été pour nous un objectif. Tous les lives qu’on a vu en warehouse à Paris ou autre, c’est clairement un choix de cœur. En ce qui concerne Herr Krank & Vortek’s, ce sont deux talents incroyables. Pour nous ils vont exploser dans les mois et années à venir on est heureux d’être bientôt aux premières loges de leur ascension.

LOFI | Comment s’est fait le partenariat avec le lieu ?

Au culot ! On est plusieurs à travailler sur Alençon et ses alentours. On connait tous Moulinex à Alençon. Tout le monde connaît le passé industriel de cette firme rachetée par le Groupe SEB il y a quelques années. Tous les jours, Jimmy le président de l’association, passe devant en allant au travail et il lui faisait de l’œil ! On les a contacté sans aucune pression particulière et… jackpot.

La relation avec les dirigeants du site a été très cordiale, amicale et saine.

Le projet leur a tout de suite plu et je pense que le sérieux de notre organisation les a conforté dans l’idée de nous proposer cet entrepôt. Plus de 1000 m² de terrain vont être utilisés pour le festival dont plus de la moitié en indoor.

LOFI | Décorations, scènes, villages entièrement faits mains ? quelques mots à ce sujet ?

Oui décoration intérieure et extérieure, scénographie, les bars, le village solidaire, le programme d’écoresponsabilisation des festivaliers, tout sera fait main par notre équipe.

Toujours dans le thème annoncé dans les différents visuels jusqu’à présent proposés pour cette édition, on restera autour du thème astral, planétaire avec des courbures féminines. Coutumiers du fait dans nos précédentes assos respectives, on essaye de tout mettre en place par nous-mêmes.

Plus précisément, il s’agit de 26 membres issus du monde associatif paramédical qui ont décidé de s’unir avec leur passion pour la musique électronique pour former Alphapodis. Derrière leurs événements, c’est via l’UPSET née en 2016 (Union Paramédicale aux Sonorités Electro et Techno), qu’ils mènent leurs actions.

Toutes les informations concernant l’événement sont à retrouver ici.

Comments
To Top