Lire

Nuits sonores 2019: l’annonce d’une programmation grandiose pour sa 17ème édition

Le festival urbain des musiques électroniques nous donne rendez-vous du 28 mai au 2 juin 2019 à Lyon pour un des événements les plus incontournables de la scène française. Entre programmation sensationnelle, scénographie, lieux magiques, et autres réjouissances, l’événement s’annonce comme un véritable voyage. Le festival qu’on connaît pour ses programmations impériales, son ambiance électrique et ses innombrables surprises s’annonce comme une belle édition.

Programmation 2019 © Nuits Sonores

UNE ÉDITION PARTICULIÈRE

Alors qu’Arty Farty, pilote des Nuits Sonores depuis le début soit 2003, fête ses 20 ans, l’édition 2019 des Nuits Sonores est l’occasion charnière pour son équipe de s’interroger et se pencher sur l’essence du festival, entre renouveau et réaffirmation, et de revenir sur le chemin parcouru par Arty Farty.

Arty Farty c’est 20 ans de travail pour mettre en lumière artistes et pratiques faisant battre la culture et la musique qu’ils aiment, permettant la rencontre et la collaboration de nombres d’acteurs d’un milieu artistique et musical foisonnant. Arty Farty est une structure engagée, menant une double action. Elle produit à la fois des événements culturels, en prise avec leur environnement, tout en menant des actions inscrites dans un cadre sociétal, politique et social plus large comme le montre la tenu des European Lab, lancé en 2011. La structure culturelle est alors adossée à ces forums de débats publics et de discussions, rassemblant des acteurs de la culture à propos des questions de gouvernance, de démocratie, d’échange culturel, du lien social par la culture et autres sujets, la prochaine se tenant à Lyon du 30 mai au 1er juin 2019. Arty Farty fêtera donc ses 20 années bien remplies, indépendamment de la 17ème édition des Nuits Sonores, avec un ensemble de beaux évènements à l’Auditorium de Lyon du 15 au 17 mars 2019.

Ainsi, pour cette édition, le festival garde sa dimension profondément urbaine, désireux de mettre en avant des lieux emblématiques de la ville de Lyon, et conserve cette unité de temps et de lieu tout en la simplifiant pour sa 17ème édition. Nuits Sonores oscillera entre trois lieux incroyables: le Sucre et la Sucrière pour les Days, les anciennes usines Fagor-Brandt pour les Nuits et enfin le Camp composé par les futurs lieux H7, Heat et Hôtel71, situé dans le sud de Confluence. Il accueillera European Lab ainsi que Mini sonore et une partie de la programmation musicale. Enfin, l’Auditorium de l’orchestre national de Lyon accueillera la soirée d’ouverture. Au delà de cette forte notion d’urbanité, Les Nuits Sonores par Arty Farty ont toujours travaillé en liens étroits avec la localité. Pour cette édition, Arty Farty nous a préparé à nouveau une belle aventure pour la fameuse Nuit 2: entièrement dédiée à la scène locale lyonnnaise, elle se déroulera dans 13 lieux de la ville.

Nuits Sonores – Day 3 – A day with Four Tet

D’autre part, Les Nuits Sonores gardent leur indépendance artistique en nous concoctant un savant mélange entre habitués et petits nouveaux. L’équipe d’Arty Farty insiste sur une construction à long terme des relations, sur un travail dans le temps avec les artistes. En effet, beaucoup d’artistes reviennent souvent aux Nuits Sonores, comme Jon Hopkins, Lena Willikens ou encore Laurent Garnier qui rejouera pour la 15ème fois, tout en produisant des performances innovantes et uniques à chaque édition. Un gros travail de programmation est mis en place sur des artistes émergents, ou très peu vu en France, afin de mettre en lumière leur travail et présenter des nouveautés auprès de public du festival. La Direction Artistique du festival s’aiguise autour d’une culture dancefloor, tout en proposant des live misant sur la découverte et l’expérience du public. Enfin, il est indéniable qu’une des particularités des Nuits Sonores, qui fait la qualité, l’audace et l’envergure de sa programmation, c’est la dimension collaborative de cette programmation. En effet, celle-ci est collégiale, et co-construite, nombre d’artistes de l’affiche sont invités par d’autres artistes et des duo et B2B sont annoncés, comme le B2B Jennifer Cardini et Lokier, qu’elle a invité pour cette édition. Mais surtout, l’organisation des Days du festival en est un exemple marquant. Chaque Day est mené par la curation d’un artiste, dont l’univers marquera la journée, pour un festival diversifié. Cet artiste est celui qui pilote la programmation de cette journée avec une liste d’artistes invités par lui-même.

UNE PROGRAMMATION MONUMENTALE

Pour l’édition 2019 des Nuits Sonores, Arty Farty nous sort donc une programmation titanesque, pointue, audacieuse, hybride et innovante. En effet, entre grands noms et artistes émergents, le travail de programmation est fin et met un point d’honneur à dévoiler des talents et symboles d’une communauté ou d’un univers. Durant 4 nuits et 4 jours, le festival des musiques électroniques oscillera entre italo, techno, house, boogie, acid, dubstep, disco avec un immense pannel d’influences entre hip-hop, funk, jazz ou encore punk. Beaucoup d’origines différentes se mêleront, entre belges, français, allemands, congolais, anglais, italiens, palestiniens, entre habitués et premières venues, entre grand noms et découvertes. 

© Gaétan Clément

Ainsi, les quatre Days seront inscrits dans des univers différents menés par quatre grands artistes. Le Day 1, est mené par la curation de Bonobo figure du trip-hop, où il mettra en avant, avec les artistes invités, un univers proche du jazz, aux influences africaines, à travers des notes funk et disco. Nous aurons la chance d’accueillir alors la saxophoniste Nubya Garcia, l’univers électronique aux notes de cultures africaines de Clap! Clap!, le boogie aux notes caribéennes de Frankie Francis, ou encore des sets de techno et house aux notes de disco avec Shanti Celeste ou Alexander Nut. Le Day 2, sera guidé par la jeune Peggy You, pour une journée plus house, funk et boogie, avec de grands noms comme Glenn Underground, Ben UFO et d’autres artistes comme Roi Perez. D’autres suivront, avec GE-OLOGY plus hip-hop et soul, ou encore le duo Nu Guinea de disco-boogie. Maceo Plex supervisera le Day 3 du festival, accompagné d’artistes très techno et house, avec de jolis noms comme Madben, Midland, Radioactive Man, Ectomorph, ou encore C.A.R, plus new wave et Joy Orbison, plus influencé dubstep, qui est un habitué des Nuits Sonores. Enfin, Lena Willikens prend les commandes pour un Day 4 diversifié, avec un set hybride allant de l’acid, à l’italo par I-F,  ou encore avec Batu, puis avec la techno de Donato Dozzy.

Quant aux Nuits, elles s’annoncent explosives. Divisées en trois scènes, allant de la Hall 1 à la Hall 3, pour les Nuits 1, 3 et 4. Se relaieront des artistes EBM, plus industriels comme Marcel Dettman, I Hate Models, Nitzer Ebb, des grands noms de la techno comme Laurent Garnier, Richie Hawtin, Model 500 ou The Black Madonna ou encore de l’italo-disco avec Marvin & Guy, De Dupe ou Rago & Farina. Des univers plus percussifs interviendront avec le duo Tony Allen & Jeff Mills ou encore Nihiloxica, de la pop avec Charlotte Gainbourg, des univers plus disco et boogie avec Marvin & Guy, Camion Bazar ou encore le français Zaltan, de la dubstep avec Mala.

Enfin, Nuits Sonores, via sa programmation, invitent des artistes engagés et militants, emblématiques de communautés et de lutte, comme l’activiste et féministe OKO dj, la militante palestinienne et jordanienne Sama ou encore l’engagée Deena Abdelwahed. Toutes ces performances, live et dj set seront mis en lumière par une scénographie d’envergure, fruit d’un gros travail réalisé par Looking For Architecture, comme pour la 16ème édition. Looking For Architecture et Yves Caizergues Lighting Design ont alors travaillé sur la notion de panorama, symbolisant le large pannel et la vue sur les musiques électroniques que nous donnent à voir le festival Nuits Sonores.

Enfin, le festival sera lancé en beauté, le mercredi 28 au soir, dans le prestigieux Auditorium de Lyon, par le très talentueux Chilly Gonzales. Familier lui aussi des Nuits Sonores, le rappeur et pianiste aux multiples casquettes et succès s’était en effet produit sur la scène pour la clôture du festival en 2011. Il produira donc un magnifique concert spécial pour ouvrir cette tant attendue édition 2019. Et pour ce qui est du grand final, le programme du Closing Day a été annoncé le 6 mars, étendu sur les espaces de la Sucrière, de la Salle 1930 au Sucre en passant par l’Esplanade. Comme durant l’édition précédente, les Nuits Sonores nous gâte avec une programmation haute en couleur qui saura clôturer en beauté le festival. Du beau monde nous attend avec un autre fidèle du festival, Daniel Avery, Dima (aka Vitalic), Rohmi, Melody et Abi du label RA+RE ou encore Tale of Us.

Vous l’aurez compris, les Nuits Sonores nous enmennent dans un grand voyage à travers cette programmation ambitieuse, composite, fine et travaillée, explorant le large pannel de musiques, influences et pratiques que peuvent rassembler le musiques électroniques. Nombres de surprises sont encore en préparation comme les activités déjantées et hétéroclites menés par Extra!, ou encore la programmation du Mini sonore annoncée le 10 avril avec celle d’Extra!, de la Nuit 2 annoncée le 20 mars et les events spéciaux, payants et gratuits annoncés les 9 et 10 avril. Une chose est certaine: on a hâte d’y être.

Comments
To Top