Interviews

La Menuiserie : le festival Panoramas, « inenvisageable d’en rater une édition »

Crédit photo : GECNIV

Comment ne pas être mieux guidé pour le festival Panoramas en compagnie d’un crew qui connaît par coeur l’événement ? A la fois partenaire et grand public du festival, La Menuiserie nous en dévoile les meilleurs et les pires pour cette édition dantesque qui s’annonce ce week-end.

Le grand départ pour la tournée des festivals de l’année est imminent. Comme à son habitude, le festival Panoramas nous fait l’honneur de se produire et de proposer une édition des plus palpitantes. Pour accompagner notre article d’annonce, nous avons interviewé une équipe d’artistes et organisateurs de sacrés remue-ménages qui n’ont manqué aucune édition depuis 2010.

Allons corser le tout avec le collectif morlaisien La Menuiserie. Ils nous en parlent comme rendez-vous des plus fous et incontournables du Grand Ouest.

ALAN (aka RN12)

Je fais partie des membres fondateurs de l’association La Menuiserie, que nous avons créée avec un p’tit groupe de copains un peu fêtards sur les bords. Co-secrétaire avec mon amie Lori Booster et ça m’arrive souvent d’être le runner pour les artistes que l’on invite lors de nos soirées. Je suis également dj sous le pseudonyme RN12 depuis près d’un an maintenant. Un peu moins énervé que la plupart de mes camarades, c’est la techno que je porte dans mon coeur sous toutes ses formes : indus, acid, melodic … Ainsi que la Hardtechno et la Schranz bien véner et compressée comme il faut.

Panoramas c’est pour moi devenu un lieu de pèlerinage depuis mon dépucelage de ce festival en 2013. Depuis, je n’ai jamais raté une seule édition, en tant que morlaisien, c’est inenvisageable. Surtout que c’est l’occasion de se rassembler entre tous les potes du crew. De plus, je crois que :

Notre goût pour les musiques électroniques en général s’est développé autour de ce festival.

Aussi, étant fan de rap depuis tout petit, ce festival m’apporte souvent quelques bonnes surprises rapologiques. Comme en 2013 pour Grems
et Disiz
, quand ils ont débarqué sur la scène de Son of Kick, j’ai carrément kiffé.

En ce qui concerne mes meilleurs souvenirs, il y a l’édition 2016 quand pour la première fois La Menuiserie intégrait la programmation du festival. Voir mes potes jouer sur scène et balancer notre gimmick préféré (“BONSOIIIIR MORLAIIIIIIX”), c’était le feu.

Sinon je crois que mon meilleur souvenir c’est le live de Möd3rn en 2015, à chaque fois leur live c’est une grosse tuerie. Je m’en rappelle comme si c’était hier, c’était au Club Sésame et j’ai pris une claque de fou, ils sont trop balèzes.
Un autre super souvenir, c’est la prestation de Paula Temple en 2017, c’était incroyable, j’ai eu la même sensation que durant le live de Möd3rn, j’étais inarrêtable, son set était vraiment top, il y avait une atmosphère vraiment particulière, j’étais sur une autre planète.

Plus récemment, le live de Stephan Bodzin l’année dernière. Je l’attendais avec grande impatience, car j’en suis fan depuis longtemps, et j’ai pas été déçu du tout, quand il a balancé “Zulu” en live, j’étais comme un dingue, c’était génial.

Cette année j’attends beaucoup des prestations d’Ilario Alicante, Regal ou encore FJAAK (bien que j’aurais kiffé qu’ils fassent un live eheh). Et puis cette année j’suis ultra-excité à l’idée de partager la scène du Chapitek avec Salut c’est cool et tous mes potes de la menuise’. C’est un grand honneur que de pouvoir participer de cette manière à ce festival qui représente beaucoup de choses pour moi, pour nous.

LORI BOOSTER

Je suis la secrétaire de l’asso (tout dans le cliché) et je fais partie des artistes énervés du crew. Mon péché mignon étant le Jumpstyle, je le mélange avec tout ce que je peux apprécier à côté. Du Gabber qui fait transpirer, du Frapcore, Hardstyle jusqu’au Hardcore. Monter de 10bpm en une transi’ ne me fais pas peur, le principal étant de lever la foule en Y le plus rapidement possible.

Franchement, depuis 9 ans c’est un événement que j’attends à chaque fois avec beaucoup d’impatience. Ma première édition je l’ai fait avec FKT, M.TouNu et Jacques & Edgar.

Je me souviens d’un passage de Sexy Sushi assez mouvementé, où je me suis pris un coup de plafond par un mec qui m’a valu un petit passage à la Croix Rouge. Mais ça ne m’a pas empêché d’y retourner les années suivantes.

J’ai tellement fait de découvertes musicales sur ce festival, à passer des heures solo au même endroit. Tu sais quand tu as perdu tous tes amis, tu abandonnes l’idée de les retrouver. Puis tu t’arrêtes, là où le son tape le plus fort ?

Tu vis l’instant présent, tu te sens vivant comme jamais, avec une dose d’adrénaline des plus intenses, pourtant tu es seul. Pour moi, c’est un peu ça Panoramas.

L’année dernière, c’est les potes parisiens de Casual Gabberz qui se chargeaient de l’ouverture du Chapitek le samedi soir. Cette année c’est à nous, que revient la mission de mettre en jambe le public sur 2h de show avec l’équipe de Salut C’est Cool. On débarque full froncés.

ANTOINE (aka FKT)

Membre fondateur et Co-prèz de l’association La Menuiserie. Le technicien du crew c’est moi, je gère le son et répare quand il y a besoin.
Depuis 2 ans, je porte aussi une deuxième casquette. Je suis FKT : un DJ énervé qui ne descend jamais en dessous des 145 BPM.
Mon délire c’est l’Acidcore, le Hardcore ou encore le Gabber. Je joue souvent avec Eddy alias Jacques & Edgar et SWR-A, le petit jeune de l’association.

La première fois que je suis allé à Pano c’était en 2011. Ma soeur était censée me surveiller. J’avais 15 ans et depuis j’y vais tous les ans ! Ce festival c’est pas que pour les artistes et la musique, pendant 3 jours tout le monde rentre au bercail. C’est un bon moyen de ressouder les rangs.

Mes meilleurs souvenirs de Pano ? Les apéros sur l’hippodrome quand il était encore accessible.

Héléna Hauff en mode Chapitek en 2016 mais surtout ce closing de Daniel Avery qui n’en finissait plus en 2014.

L’année dernière c’est le live de Subway Shamans qui m’a marqué, c’était incroyable. J’en ai vu et découvert des artistes ici, toutes les éditions apportent leur lot de pépites.

Pano c’est aussi nos différentes venues avec l’asso. L’ouverture du chapiteau en 2016 et l’après-midi sur le camping l’année dernière avec le RedBull BoomBus. C’était génial. Cette année on jouera tous ensemble sous le Chapitek avec Salut C’est Cool, c’est une première pour nous et je sens que ça va être vraiment dingue. Pour l’édition 2019 je pense que vais beaucoup traîner vers le chapiteau le vendredi pour voir NSD et Radical Redemption. Le samedi je vais essayer de me faire une petite place au Klub Exploreur et j’irais au Club Sésame pour écouter la bonne acid techno de Regal.

NINO (aka Sergie)

Je suis membre fondateur et Co-Président de La Menuiserie. J’y travaille plusieurs choses : la communication, la production et la direction artistique. Aussi DJ sous le pseudonyme de Sergie, j’y fais tantôt de la house soleil, tantôt de la techno bresom ou encore de la grosse indus, de l’acid, et même de l’acidcore, du gabber et du hardcore quand je mix avec mes copains.

Panoramas représente plein de choses pour moi. Ça a été tout d’abord une impulsion directe vers la musique électronique ainsi que vers le rap, car mon moi adolescent écoutais que du rock et voulais rien entendre d’autre. Et puis étant morlaisiens, pour quasiment tous les membres de La Menuiserie c’était nos premières grandes fêtes, et l’avantage d’avoir un festival aussi grand et influent à domicile, c’est qu’on est sûr à l’avance que tout le monde y sera.

Il n’y avait pas plus grand plaisir que de perdre des potes au fil de la soirée et d’en retrouver d’autres par hasard sur le site, et ça arrive encore aujourd’hui. Donc c’est certain que des souvenirs, on n’en manque pas.

Pour en citer quelques-uns : à ma première participation en 2012 (il y a 7 ans quand même), on avait croisé Alpha Wann. Il venait de sortir de scène avec 1995 (qui faisaient leur première tournée nationale après leur EP La Source) avec qui on a partagé une douce vapeur parfumée et quelques punchlines.

Ensuite, tout le monde se souvient du closing magistral de Daniel Avery pour la 17ème édition en 2014, toutes lumières allumées dans le Grand Hall. Et puis pour citer plus récent, il y a 2 ans pour les 20 ans du festival, alors que je sortais d’un set au bar VIP, je me suis pressé d’aller rejoindre le Club Sésame pour assister à l’ouverture du set d’Angerfist. Or, j’avais oublié que c’était notre M.TouNu national (du collectif) qui se chargeait de l’interplateau.

Quand je l’ai découvert, à fond derrière les decks à envoyer des gros tubes hardcore devant 2500 festivaliers bouillants, j’étais à la fois fier et ému. C’était un grand moment.

Cette année on est de retour au Parc des expos, 3 ans après notre première apparition sur le festival avec La Menuiserie. Rendez-vous de 20h à 22h sous le Chapitek pour un show des plus vener avec les Salut C’est Cool, entre patates Gabber et concours de roulades.

Suivez le fameux crew par ici : Facebook (La Menuiserie) / Facebook (Menuise Records) / Soundcloud / Bandcamp / Youtube / Insta : @la_menuiserie_mx.

Toutes les informations sur le festival Panoramas à retrouver ici.

Comments
To Top