Sortir

Prenez-en de la graine au Tilliacum Festival : paroles d’organisateurs

Crédit photo : Frenshoot

Faire la fête en cohésion avec son environnement naturel c’est bien possible. Au Tilliacum Festival du 5 au 6 juillet, venez célébrer les musiques électroniques avec féérie et belle énergie. Hilight Tribe, The Hacker, Dirtyphonics et bien d’autres réchaufferont nos coeurs et âmes au plan d’eau de Teillé.

Le Tilliacum fête sa quatrième édition avec 15 noms d’artistes. Entre hip hop, trance, techno, electronica, bass music et autres pour le plaisir de tous.

Près de 8500 festivaliers sont attendus à ce très beau site accompagnés de plus de 10 heures de musiques non-stop. Pour un meilleur accueil de ses participants et respect de son environnement, la décoration du site continuera d’être améliorée. Quelques exemples : bardage des stands, sculptures bois, arches de toute part. Plusieurs écoconstructions en termes de mobilier (table, canapé etc) et matériaux de récupération seront de mise.

L’arbre ou Tilliacum signifie lieu planté de tilleuls en latin. Ce qui a donné son nom à Teillé et vient symboliser le cadre particulièrement arboré et verdoyant du site. Le lieu naturel est à la fois pratique et ravissant. Il permet de mettre en lumière les éléments de décoration de fête et ses reflets dans la nature.

Nous avons été à la rencontre de plusieurs membres de l’organisation du festival afin d’être mieux plongé dans leur univers.

Jordan, production du festival :

Tilliacum c’est déjà une association. On a voulu créer une image représentative du mot « tilliacum ». Donc l’image d’un lieu verdoyant et naturel, d’où l’identité visuelle avec un arbre. Nous portons différentes valeurs. L’une des principales est qu’on veut créer une identité non commerciale. Ceci, en se démarquant à travers des activités pas forcément pratiquées dans d’autres festivals (comme la venue d’un soundsystem sur le camping par exemple).

La gratuité du camping et les tarifs plutôt bas des consommations reflètent l’envie d’accessibilité du festival. On veut également se démarquer en organisant un événement électro rural, ce qui est plutôt rare. Tous ces moyens vont permettre d’amener des citadins à Teillé. Et pas forcément grâce à la programmation. En effet, les festivaliers viennent surtout pour le cadre qui est très agréable.

Les retours qu’on a eu des festivaliers après la 3ème édition sont sympas puisque beaucoup d’entre eux n’étaient jamais venus aux éditions précédentes, mais souhaitent revenir.

Pour la programmation, le prix des billets mais surtout pour le site qui se démarque vraiment des autres festivals. Les avantages à créer ce genre de festival à Teillé sont nombreux : ils permettent d’apporter une certaine renommée à la commune, de faire bouger les gens de la ville, mais surtout de fédérer un maximum. 

Théo, membre indirectement lié à l’association, en charge de la coordination artistique du festival et membre de Boréal (à Nantes) : 

Ce qui est très important à Tilliacum c’est l’ambiance de travail.

Les membres sont des amis de lycée ce qui est très important et ça se ressent. Et le domaine de la musique électronique est évidemment incontournable. Je suis en charge de la coordination artistique pendant le festival (horaires, catering, runners, etc). Le festival est novateur puisqu’il apporte un concept à une échelle beaucoup plus petite. C’est-à-dire qu’il réussit à créer un super projet dans une petite commune. Les avantages du Tilliacum sont surtout le fait que ce soit très local, c’est forcément un plus pour toute la région. Surtout pour les jeunes qui peuvent profiter d’un festival dédié aux musiques électroniques tout près de chez eux. 

Crédit photo : Frenshoot

Élus locaux, qui ont souhaité rester anonymes : 

Il est important de collaborer et de soutenir les projets de jeunes à Teillé. Nous sommes très positifs à cette initiative. Cela permet d’apporter de la vie, de l’attractivité à la commune. De plus, ce sont certes des jeunes mais ils ont une bonne organisation. Ils sont professionnels donc on sait qu’il n’y aura pas de nuisances ou de débordements. Le festival fait bouger Teillé et lui donne de la reconnaissance. Ceci tout en offrant une nouvelle offre musicale qui n’est pas toujours connue des habitants.

Le cadre est évidemment un atout pour la réussite du festival. Mais le festival en lui-même donne également de la valeur au lieu.

C’est un véritable lieu de vie qui est toujours respecté. Il y a une nouveauté cette année avec l’organisation de la manifestation sur 2 jours. On espère que cela se passera aussi bien que les années précédentes. Mais aussi que cela contribuera à véhiculer la bonne image du Tilliacum et de Teillé. 

Nicolas, prestataire/distributeur de la boisson du festival :

Ce qui m’a donné envie de travailler avec le Tilliacum : c’est ce groupe de jeunes qui porte un beau projet. C’est un événement en pleine expansion donc je voulais suivre le mouvement qui est intéressant. A la fois pour moi avec mon entreprise puisque ça amène du monde, mais également motivant humainement parlant. En effet, malgré la croissance du festival, il reste à taille humaine et soutient plusieurs valeurs très importantes. Le côté humain tout d’abord est indispensable. Les organisateurs du festival sont toujours très reconnaissants. Ils réservent un bon accueil. On sait que ça va bien se passer, que l’ambiance sera décontractée tout en restant sérieuse et professionnelle. Ils me font confiance donc j’ai pas mal de liberté. Ça nous permet à tous de se tirer vers le haut.

L’ambiance est dynamique, dans l’air du temps.

Ensuite ce qui est très important, c’est qu’on ne réalise pas seulement un partenariat pour le côté financier. Il y a un réel échange de services, de conseils, c’est un échange humain.

Donc selon moi l’association mérite vraiment de continuer sur cette voie.

Toutes les informations de l’événement ici.

Comments
To Top